Actualités de la région Hauts-de-France

Fête du cheval à Halluin - Compte rendu et photos

Le cheval comme médiateur

Un avantage énorme pour Lucie qui connaît les chevaux des écuries du Mont depuis sa plus tendre enfance. « La confiance avec le cheval, c'est essentiel dans ce que je fais, décrypte Lucie. Cela se ressent sur le patient ».

Et c'est bien là le fondement de son activité : apporter un bien être corporel et psychique en utilisant le cheval comme médiateur.

« Le cheval est le reflet de nos émotions, de ce que l'on montre à un moment donné. Il reflète énormément de choses », explique Lucie Vandestien, qui travaille surtout avec les adultes atteints d'une déficience, même si des séances peuvent être adaptées pour des enfants à partir de 3 ans.

« On met des objectifs en place sur du long terme », précise Lucie qui privilégie les séances hebdomadaires, pour que le corps garde en mémoire les exercices. « On est d'abord sur l'être, pas sur le fait ». Une durée essentielle pour progresser, car il peut arriver, qu'il y ait des séances qui ne soient pas satisfaisantes. « Il n'y a aucun acquis », insiste-t-elle. « Il ne faut pas être figé et savoir s'adapter. Une séance dépend aussi de l'humeur du patient et de sa capacité à être réceptif aux choses ».

Les séances proposées par Lucie ne restent pas qu'une simple relation avec un cheval. « On met des mots derrière tout ça. On essaie d'aller plus loin en éveillant tout ce qui se passe dans la séance ». Des séances qui sont de véritables échanges entre les trois participants. « Ces personnes nous donnent aussi beaucoup, c'est exceptionnel. J'en apprends aussi tous les jours. »

 

 

Remerciements de M.S. Perrot pour l'A.G. 2014

 

Villeneuve d'Ascq le 2 juillet 2014.

 

Très chers bénévoles, adhérents au comité régional Nord Pas de Calais, de l'ANCC,

 

Pour le comité Nord Pas de Calais, « la finale » a eu lieu le 21 juin 2014, lors de l'assemblée générale nationale, et nous sommes « champion national ».

 

 Cette journée a été une réussite collective, et individuelle pour les cardiaques, leur famille, les bénévoles, qui ont pu en fonction des intervenants améliorer et parfaire leurs connaissances dans le domaine des soins, de la prise en charge des cardiaques congénitaux dans leur vie quotidienne.

 

Le retour de tous est unanimement positif, les cardiopédiatres, les membres du conseil d'administration national, les familles, les bénévoles, pour l'organisation en générale, le choix des thèmes abordés, le confort des lieux, la qualité de l'accueil, même le ciel était avec nous, et nous avions la musique pour conclure, cette réussite est la votre, à savourer sans modération de Calais à Cambrai, en passant par Lille, Lens et Arras où nous allons faire un détour prochainement.

 

 Lors de cette journée le docteur Vaksmann nous annonçait que son cabinet allait accueillir un nouvel associé, donc passer à 3 praticiens, le docteur Lucidarme, cardiopédiatre à l'hôpital d'Arras, souhaite nous accueillir dans sa salle d'attente de consultation, Nathalie Hachez, déléguée sur Cambrai tout proche, nous apporte son soutien.

 

Trois projets ont retenu notre attention et celle des cardiopédiatres :

          -          Comment et où pratiquer une activité physique régulière et adaptée pour les jeunes adultes cardiaques congénitaux ?

          -          Faire en sorte que l'achat du coaguchek et des consommables soient pris en charge par la Sécurité Sociale pour les adultes cardiaques.

          -          Réalisation d'un livret « Raconte-moi l'hôpital », destiné aux enfants de la naissance à 6 ans et à leur famille, remis par les cardiopédiatres lors de l'annonce d'une intervention chirurgicale et/ou d'un cathétérisme interventionnel, dans une recherche d'apaisement face à l'angoisse lors de cette annonce, graphisme simple et réaliste, texte avec des mots justes, et usage de pictogrammes pour les enfants et les parents malentendants et/ou malvoyants (deux étudiants ont commencé ce travail avec les cardiopédiatres).

 

Vous allez comme d'habitude recevoir le planning des manifestations, formations, journées de présence en salle d'attente de consultation, merci de bien vouloir nous faire connaître vos participations, sans oublier le rétro-planning du Père Noël, et Saint Nicolas, qui comprend l'atelier du Père Noël, les livraisons du Père Noël, etc.

 

 Noël est en décembre, nous sommes en juillet, alors profitons des vacances, en famille, entre amis, à la ville, la mer, la montagne, la campagne, en France où à l'étranger, sans oublier ceux qui, hélas, seront hospitalisés, quel que soit votre choix, je vous souhaite pleins de petits et grands bonheurs, je propose que nous nous retrouvions le samedi 13 septembre, autour d'une auberge espagnole à la Maison des usagers, de 10h00 à 14h00, pour une rentrée en toute simplicité, dans la convivialité. En l'attente de l'annonce des réussites scolaires, universitaires, professionnelles des uns et des autres, la vie continue.

 

Merci à chacun d'entre vous d'être là,

 

Amitiés,

Marie Suzanne Perrot.

 

Marcq-en-Barœul: instant magique entre le père Noël et les enfants cardiaques

Une fois de plus la Cité des échanges a ouvert grand ses portes pour accueillir l’Association Nationale des enfants Cardiaques Congénitaux,

L’une des salles est décorée de guirlandes et d’un sapin au pied duquel sontdéposés de nombreux cadeaux.

Sur le podium un ventriloque interpelle les enfants qui montent volontiers sur les planches, soit pour pousser la chansonnette ou esquisser un pas de danse, entre deux éclats de rire. On a du mal à deviner que ces enfants ont été gravement malades et opérés, pour certains plusieurs fois.

Mais cette après-midi, on oublie l’inquiétude, l’angoisse et la maladie pour passer un bon moment convivial et chaleureux.

Lire la suite de l'article sur le site du Journal : La Voix du Nord