Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe :
  • Page :
  • 1

SUJET : arythmies, fibrillation et vie quotidienne

arythmies, fibrillation et vie quotidienne il y a 1 mois 3 semaines #6383

  • cecper
  • Portrait de cecper Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Fresh Boarder
  • Fresh Boarder
  • Messages : 18
  • Remerciements reçus 0
Bonjour,
je suis de retour sur le forum. Il y a presque 4 ans, j'ai eu un flutter pour lequel j'ai eu d'abord un traitement pharmaceutique puis une ablation des foyers. J'ai eu beaucoup de mal à reprendre confiance en moi et à pratiquer mes activités (marches...) sans a priori et l'esprit libre. Un peu comme si j'étais en mode survie. Je faisais comme si surtout pour mes enfants. La seule bonne nouvelle était que sur les échos mon coeur était en aussi bon état qu'avant le flutter. En juin 2017, j'ai recommencé à faire des crises de fibrillation atriale (malgré le traitement que je n'avais pas arrêté), les crises ont été de plus en plus longues et de plus en plus fréquentes. EN octobre, j'ai eu une nouvelle ablation. J'ai continué à avoir des arythmies et depuis 5 semaines, c'est tous les jours n'importe quand. Si je pars marcher une heure elle dure une heure.... Mon problème est qu'ayant une valve mélody (très sujette aux infections) ma cardiologue refuse la pose d'un pace maker or, le foyer qui réagit ne peut être ablaté sans pose de pace maker. Réponse des médecins, il va falloir vivre avec. Vivre ou survivre, telle est ma question. Y a-t-il parmi vous des personnes qui vivent avec une fibrillation quasi constante. Comment faites-vous? Faites vous toujours un peu de sport (marche), travaillez-vous.... Comment cela a-t-il évolué?

OK ou Créer un compte pour participer à la conversation.

arythmies, fibrillation et vie quotidienne il y a 1 mois 1 semaine #6384

bonjour,

en 2017 1er mai, tachycardie ...un peu le même schéma que le votre. J'ai rencontrais 8 cardios aucun n'a eu la franchise de me dire ce que votre cardio vous a dit. Pour moi cette option était la plus juste d'ou mon refus de pose de pacemaker. Aujourd'hui je pourrais dire que je vais bien. Une adaptation à un nouveau mode de vie, acceptation du nouvel échelon. Prendre soin de soi par rapport au mal qui nous accompagne.soulager la charge du palpitant en perdant un peu de poids, la zen attitude, de l'exercice peut-être plus celle des années précédentes mais toujours à bonne dose. Perso j'ai adapté mon traitement médical (un traitement sur mesure). Et je me sens mieux par rapport l'an passé...

OK ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1
Modérateurs: sebiseblola
Temps de génération de la page : 1.395 secondes