C'est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Juliette survenu dans la nuit de jeudi à vendredi.

Membre du Conseil d'Administration de notre association, elle avait plusieurs fois facilité et organisé la rencontre des cardiaques congénitaux adultes.
Porteuse d'une malformation complexe qu'elle combinait avec une HTAP - Un Syndrôme d'Eisenmenger - qui ne pouvait ni s'opérer, ni permettre une greffe. Elle s'est battue jusqu'à son dernier souffle pour redonner espoir à toutes celles et tous ceux qui, confrontés à leur malformation cardiaque ou celle de leur enfant, perdaient un peu espoir. Energique et combative, elle ne s'interdisait pas d'interpeller  les responsables sur la nécessité d'améliorer les conditions de vie et la reconnaissance des personnes handicapées.

Littéraire et Poète, Juliette était une passionnée et nous faisait partager régulièrement sa passion des lettres. Grande amatrice de thé, elle trinquait chaque matin sur le net pour nous saluer, mais ce vendredi matin, pas de thé, pas de Juliette sur FB. Juliette a rejoint les étoiles, elle s'en est allée...

Dans le dernier hommage qui lui a été rendu ce mardi, Juliette n'a souhaité ni fleurs, ni couronnes, chacun a pu déposer un don pour l'Ancc dans une urne prévue à cette effet. Merci à elle pour ce dernier geste si généreux !

Vous pouvez déposer vos messages et vos témoignages d'amitiés sur notre forum... fil d'hommage !

Ni pauvre Ni Soumis27 MARS 2010 à Orléans - COMITÉ D'ENTENTE RÉGION CENTRE

Sous la responsabilité de l'APF du Cher, nous avions rendez-vous à 11 heures place Séraucourt à Bourges pour embarquer dans un car équipé d'un élévateur permettant aux personnes en fauteuils d'y accéder. Certaines personnes étaient portées à bout de bras par les accompagnateurs et déposées sur les sièges du car. Les fauteuils pliés se retrouvaient dans la soute à bagages. Il aura fallu 20 à 30 minutes pour que tout le monde soit installé dans les meilleures conditions possibles.

 

Le Comité d'entente des associations représentatives de personnes handicapées et de parents denfants handicapés, auquel est affilée notre association, a envoyé des courriers au Président de la République et au Premier Ministre pour dénoncer les mesures affectant gravement la politique du handicap. Il déplore l'absence de concertation avec les partenaires associatifs, comme le gouvernement, avant toute initiative s'y était engagé au début de son mandat.

Télécharger PDFTélécharger le courrier envoyé au Président de la République

Télécharger PDFTélécharger le courrier envoyé au Premier Ministre