Plus de 2 millions de journées de RTT auraient été cumulés par les seuls médecins dans les hôpitaux depuis 2002 - on ne compte même pas les autres soignants (infirmier(e)s, aides-soignant(e)s, ...). Ce chiffre vertigineux s'ajoute au un millier de postes d'infirmiers non-pourvus (en france), chiffres confirmés par le sous-ministère de la santé. Le gouvernement a trouvé la raison ; les 35H ! Il est vrai que le personnel déjà au bord de la crise de nerf irait beaucoup mieux s'il n'avait pas la possibilité de souffler un peu avec des jours de Récupération du Temps de Travail (RTT) ? Qu'envisage le gouvernement ? Rien ! Si ce n'est que de vagues négociations avec les partenaires sociaux... même s'il n'y a rien à négocier d'autres que le paiement (qui coûterait quelques 600.000.000€) ou la prolongation du cumul sur un compte épargne temps en vue d'une retraite anticipée.
Pendant ce temps les conditions de prise en charge des malades continuent de se dégrader au rythme de la dégradation des conditions de travail des soignants !