Imprimer

Chaque année, il naît en France, 6500 à 8000 enfants portant une malformation du coeur, appelée cardiopathie congénitale. L'association de patients a pour objectifs d'améliorer les conditions de vie des enfants nés avec une malformation cardiaque - opérés ou non -, d'apporter un soutien moral et psychologique, de faciliter la rencontre entre les malades et/ou les familles et de faire connaître les droits et les défendre devant les services publics.


Raison sociale : ASSOCIATION NATIONALE DES CARDIAQUES CONGENITAUX

Siège Social : CHATEAU DES COTES - 78350 - LES LOGES EN JOSAS
Site internet : www.ancc.asso.fr

Présidente Nationale : Mme Marie-Paule MASSERON,
3, rue du Plâtre 75004 PARIS
Tél : 0971.26.88.26 ou  06.13.09.18.55 ou 06.26.49.39.56
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Date de création : 17 février 1963
Publication : Périodique trimestriel « A Cœur Ouvert »


En 1963, André PORCHER, Marie-Michèle PORCHER, Jean-Jacques MOREAU, Eugène BODIN et bien d'autres crées l'Association des Enfants Bleus et Anciens Opérés. À l'époque, ils entendent se réunir "comme des amis" pour améliorer les conditions de vie des enfants nés avec une malformation cardiaque - opérés ou non - en interpelant les différentes autorités, ou organismes sociaux ayant la possibilité de prendre en charge certains problèmes comme :

Devenue en 1970, l'Association Nationale des Cardiaques Congénitaux, elle a poursuivi les objectifs de ses fondateurs et a ainsi effectué un long travail de reconnaissance de la particularité des cardiaques congénitaux.

Si la plus importante fût sans doute la prise en charge à 100% en 1974, des hospitalisations, et soins relatifs aux cardiopathes congénitaux. Il ne faut pas oublier qu'elle a également contribué à leur faire bénéficier de l'Aide d'Éducation Spéciale - A.E.S., de l'Aide à l'Adulte Handicapé - A.A.H., ou encore de la reconnaissance comme travailleur handicapé.

Pourtant malgré tout ce travail, effectué par ses membres tout au long de ces années, il reste encore à faire pour que la spécificité des cardiaques congénitaux soit reconnue, et comprise. C'est ainsi, et pour cette raison que l'Association Nationale des Cardiaques Congénitaux poursuit ses objectifs :

Ainsi, dans les comités régionaux, ou lors de réunions nationales, les membres échangent leurs expériences et tentent de trouver des solutions aux difficultés que chacun peut rencontrer dans sa vie quotidienne !


6 500 à 8000 enfants naissent chaque année en France, atteints de malformations cardiaques, ce qui représente actuellement 150 000 personnes opérées survivantes.

L'ANCC a pour objectif :

Et entre autres comme réalisations :



L'association est membre actif au sein de différentes instances :