Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe :

SUJET : Cc et maternité

Cc et maternité il y a 4 mois 2 jours #6118


  • Messages :26 Remerciements reçus 6
  • Portrait de cmoi
  • cmoi
  • Junior Boarder
  • Hors Ligne
  • Karma: 0
au sujet de la colère je me l'expliquerais de la sorte.
Devoir subir, devoir accepter, devoir montrer notre courage, devoir renoncer, devoir aimer cette nouvelle identité pas simple...on y arrive avec l 'amour des parents, des soignants et autres.
Sans aucun lien direct avec un événement ou un fait précis ou une personne, il y a des périodes que j'avais besoin que quelqu'un ou plus précisément maman me témoigne de la compassion ou de l'empathie pas seulement lors des hospitalisations mais dans la vie courante sans cause particulière juste que j'en avais besoin. Maman restait droite solide.Elle se protégeait je crois. Elle prenez la colère au 1er degré , se sentait "attaquée" Puisqu'elle même devait accepter, devait aimer cette nouvelle identité...ne pouvait pas se plier à un moment de compassion face à son enfant sans ressentir je pense de la culpabilité.

Voilà pourquoi je remercie laennec, dans son message je n'ai pas ressentit de la culpabilité puisqu'elle comprend cet état de colère qu'elle le reconnait comme légitime
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Cc et maternité il y a 4 mois 19 heures #6119


  • Messages :26 Remerciements reçus 6
  • Portrait de cmoi
  • cmoi
  • Junior Boarder
  • Hors Ligne
  • Karma: 0
tu disais que tu ne connais pas la colère... je me suis dit est-elle une petite dernière ?

Et dans un témoignage masculin as-tu déjà soulevais une expression au sujet de la colère ?

bonne journée
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Cc et maternité il y a 3 mois 3 semaines #6120


  • Messages :34 Remerciements reçus 32
  • Portrait de laennec89
  • laennec89
  • Junior Boarder
  • Hors Ligne
  • Karma: 2
Bonsoir tout le monde,

Je crois que tout parent doit faire face à un sentiment très diffus lorsque nait un enfant CC , celui d'avoir failli c'est à dire manqué à son devoir le plus élémentaire : mettre un enfant au monde en bonne santé et l'éduquer de son mieux , lui donner le meilleur.
Oui je me suis sentie défaillante, sans aucun doute coupable quelque part m^me si je ne suis pas responsable de la cardiopathie de ma fille ( pas de tabac, d'alcool et de médicaments ). je dis simplement qu'en tant que maman je suis tellement heureuse de voir ma fille mener à peu près une vie normale que j'en oublie parfois que pour elle c'est vraiment dur de voir les autres obtenir et parfois sans vraiment l'apprécier ce qui lui a été interdit ou ce qu'elle a du conquérir de haute lutte. La colère n'est pas un sentiment négatif, elle est légitime et l'exprimer n'est pas une insulte vis à vois d'autrui. C'est plutôt sain de dire les choses, de poser des mots sur les maux et les sans cc peuvent avoir une qualité d'écoute comme dans ce forum. je ne pense pas la vie en terme de revanche mais je pense à tous ceux dont la qualité de vie est injustement rendue plus difficile pour tout.
Je voudrais qu'on leur reconnaisse de temps en temps le droit à la colère ou tout autre sentiment qui ne s'inscrit pas dans le politiquement correct d'aujourd'hui , à savoir que si on souffre de quoi que soit de sérieux ( et qui fait peur à l'autre) c'est balayé d'un désinvolte " faut avoir le moral et ça ira mieux "
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: lola

Cc et maternité il y a 3 mois 3 semaines #6121


  • Messages :34 Remerciements reçus 32
  • Portrait de laennec89
  • laennec89
  • Junior Boarder
  • Hors Ligne
  • Karma: 2
Lovevolim je te trouve drôlement indulgente avec le genre humain.
Bises
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Cc et maternité il y a 3 mois 3 semaines #6122


  • Messages :75 Remerciements reçus 30
  • Portrait de lovevolim
  • lovevolim
  • Senior Boarder
  • Hors Ligne
  • Karma: 1
Laennec,

Tu dis "Lovevolim je te trouve drôlement indulgente avec le genre humain".

Ce n'est pas être indulgente, mais on ne peut pas reprocher aux gens d'avoir une vie plus simple que la notre, et de ne pas apprécier les plaisirs simples de la vie. Moi même, je trouve cela normal de voir, entendre, ou marcher et pourtant malheureusement des personnes n'ont pas cette chance.

Alors j'essaye la plupart du temps de rester positive et de me dire qu'au final il y a toujours des gens dans des situations pires que moi.

Alors sur ce forum je laisse le politiquement correct de cote.

Lola,

Je reconnais volontiers que tu es une "survivante" au niveau médical et je ne sais pas si j'aurai eu autant de force pour surmonter tout ce que tu as subi.

Les dernières nouvelles, c'est que je pensais "juste" ne pas pouvoir porter mon enfant mais je me rends compte que cela est encore plus compliqué que prevu.

Etre mère c'est mon GRAAL, je le désire depuis toujours. J'ai jamais voulu faire carriere ou autre, je voulais créer ma famille. Cependant à l'heure actuelle ma cardiopathie complique cette envie.

Et en ce moment, c'est dur car je suis mariée depuis plus de 2 ans et je suis avec mon mari depuis 13 ans et donc les questions c'est pour quand les enfants reviennent de plus ou plus souvent. Je n'ai pas envie de répondre car cela ne regarde personne mais je trouve cela dure et agressif.

Alors la réponse classique, j'en veux pas pour le moment mais les gens insistent en disant ah ben oui mais faut pas trainer apres tu seras trop vieille, ou imagine que ca marche pas ou encore il faut bien se lancer il y a jamais le bon moment...

Bref, c'est douloureux d'entendre ca de gens qu'on connait pas forcément très bien mais qui sont dans l'entourage. Faut se justifier, sourire alors qu'on y travaille et malheureusement cela ne marche pas. C'est une douleur tellement importante et qui est pour moi très dure.


Pour moi, je n'ai aucune idée de ma vie pour ces 6 prochains mois car je sais pas si je me prends un mur pour passer par la fenetre ou si c'est une fin dde non recevoir et je n'apprecie pas l'incertitude...

Voila ou j'en suis

Donc j'essaye de me reprendre et de me dire que la vie des autres peut être pire et qu'il y a plus grave mais pour le moment ce qui se passe pour moi est très grave et cela remet totalement mon avenir en jeux et c'est compliqué à gérer.

J'espère que j'ai été claire. Désolée ce n'est pas encore un message tres joyeux ni très positif mais c'est mon état d'esprit actuel

Bonne soirée
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Cc et maternité il y a 3 mois 3 semaines #6129


  • Messages :88 Remerciements reçus 19
  • Portrait de hervélise
  • hervélise
  • Expert Boarder
  • Hors Ligne
  • Karma: 7
bonsoir tout le monde. je constate que ça débat fort en ce moment!
Laennec je te rejoins parfaitement concernant la colère. Oui c'est une émotion légitime et qui doit être exprimée. on a parfaitement le droit d'être en colère. Après tout ce n'et pas juste que notre enfant ait une malformation ou qu'on soit atteint d'une cc! c'est pas normal que notre enfant ne puisse pas mener une vie semblable à ceux de son âge, ne puisse pas réaliser ses rêves! (sauf marcher sur la lune :-)) En colère contre qui? Contre l'injustice, contre la maladie mais certainement pas contre nous-même, même si effectivement on se sent coupable, à un moment donné je pense que c'est obligé de se demander ce qu'on a fait pour que ça arrive...moi non plus je n'ai pas bu d'alcool, pas fumé, pas droguée, alimentation équilibrée et tout et tout. Puis on se demande ce qu'on aurait pu faire de différent pour que ça n'arrive pas et là...??? rien!! on n'y peut rien! Alors on s'en remet aux médecins, vu qu'on y connaît rien. Et on suit leur avis. @cmoi, il est vrai que tu n'as pas eu de chance avec cette opération et tes cordes vocales mais à l'époque où tes parents ont prit la décision de te faire opérer, avec les informations dont ils disposaient à l'époque, les avis des médecins et chiruriens, sur le coup c'était sans nul doute la meilleure option. Avec du recul, après coup, on se dit que peut -être que...mais on ne connaît pas l'avenir! qui sait, sans cette intervention ce qui se serait passé...
Et puis il y a la peur aussi. Peur de ne pas prendre les bonnes décisions pour notre enfant (déjà qu'on a pas été capable de leur donner une bonne santé), peur d'être (encore) défaillante dans notre rôle de maman parce qu'on ne peut pas le protéger contre cette maladie, peur de l'inconnu et de l'avenir parce qu'on n'est pas des cardiopédiatrevoyantextralucides, peur que notre enfant nous reproche tout ça, peur de la mort. Et en tant qu'enfant cc? peur de la mort aussi? Peur de décevoir nos parents? @cmoi, cette culpabilité dans les yeux de tes parents c'était peut-être aussi de la peur que tu leur reproches un jour d'avoir pris une décision qu'ils se reprochent à eux-même, peur de te perdre à cause de cette CC. J'ai eu des moments compliqués où dès que je prenais Chloé dans mes bras je pleurais parce que j'avais peur que ce moment là ne dure pas, que le lendemain elle ne sera plus là, à cause de cette cc, à cause de moi.
Enfin bref, je pense qu'enfant CC ou parent d'enfant CC, nous avons des points communs dans cette colère contre l'injustice, cette peur de tout plein de trucs, et surtout peur de la mort en plus des peurs habituelles de tout enfant/parent. Malgré tout ça, ces épreuves créent un lien particulier, parce que les épreuves on les a surmonté ensemble. Et là je te rejoins aussi Lovevolim quand tu dis que les victoires pour lesquelles il a fallu se battre sont plus belles. oui. Parce que ceux à qui la vie déballe le tapis rouge, ceux pour qui la vie est toute belle toute rose ne se rendent même pas compte de la chance qu'ils ont. Quand on a connu des difficultés, même si pour ma part j'ai touché le fond, on profite plus des moments joyeux du quotidien. Ceux qui sont dans leur train train sans embuches, n'appuient jamais sur "pause" pour profiter parce qu'ils n'ont jamais eu à subir un "stop".
Lovevolim, l'entourage est parfois maladroit...même s'ils ne pensent pas à mal ils ne se rendent pas compte du mal qu'ils font. Quand l'avenir de Chloé était très incertain, la question qui tuait c'était "et ça va ta ptiote?" (là j'avalais ma salive, je répondais "oui" ou "je sais pas" et j'allais pleurer plus loin), actuellement vu qu'on réfléchis à avoir un 2ème enfant, ce qui nous fait peur (encore cette fichue peur), la question qui tue c'est "c'est pour quand le 2ème? il serait temps parce que ça va leur faire beaucoup d'écart". Je crois qu'on les changera pas!
Bonne soirée
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: lola
Modérateurs: sebiseb, lola
Temps de génération de la page : 1.078 secondes